29 avril 2006

The Abyssinians "Satta Massagana"




The Abyssinians "Satta Massagana" :

Un album qui figure parmi les incontournables, c'est le premier album de "The Abyssinians" produit par Clive Hunt et sorti en 1976 sur le label Heart Beat.

L'album est sorti sous le nom "Forward on to Zion"en 1976.

le titre "Satta massagana" :a été enregistré en 1969 au célèbre Studio One et sortie en 45 tours en 1971. Pour la petite histoire le producteur Coxsone ne croyait pas en ce titre dont le refrain est en Ahmarique (Ethiopien) et les paroles issues de l'Ancien testament sur des percussions Nyahbinghi. Pourtant c'est le titre de reggae qui a été la plus repri dans toutes l'histoire du reggae (Satta riddim) . Pour le faire sortir Les Abyssinians ont racheté le titre à un petit prix à Coxsone.

Parole du titre "Satta Masagana" :

" There is a land far, far away

Where there's no night,

there's only day

Look into the book of life and you will see

That there's a land far, far away

That there's a land far, far away

The King of Kings and the Lord of Lords

Sits upon his throne and He rules us all

Look into the book of life and you will see

That He rules us all

There is a land

Satta Massagana Ahamlack,
ulaghize

Satta Massagana Ahamlack, ulaghize

Ulaghize"

"Declaration of rights", "The good lord" :avec la flute traversière, "Abendigo" :
"African race" qui commence par un air de guitare, "Forward to Zion", "Black man's strain",

le trio Jamaicain est rempli de vibrations positives, et de foi communicative envers Jah.

  1. Declaration Of Rights
  2. Good Lord
  3. Forward On To Zion
  4. Know Jah Today
  5. Abendigo Y Mas Gan
  6. Black Man's Strain
  7. Satta A Masagana
  8. I And I I And I
  9. African Race
  10. Leggo Beast
  11. Peculiar Number
  12. Reason Time
  13. There Is No End

The Abyssinians est un trio vocal composé de Bernard Collins et les deux frères Donald et Linford Manning.

Pochette édition deluxe ci dessous :


tha abyssinians satta massagana Clip de "Satta Massagana" :

28 avril 2006

Midnite branch I "Cipheraw"


Midnite branch I "Cipheraw" :


L'album " Cipheraw" est sorti sur Rastafaria Recordings en 2003, il fait suite à "Assini" sorti chez I Grade en 2002 et a été enregistré en même temps que "Seek knoledge before vengeance".

"Cipheraw" fait partie des premiers albums de Midnite, et est véritablement la première version du Midnite Branch I, un embranchement de l'arbre Midnite composé de Vaughn Benjamin, Phillip Merchant et Dion Hopkins.

Il fait partie du son innovateur en développement intensif du groupe Midnite, "Cipheraw" est chargé de lignes de basses épaisses obsédantes accentuées par des rythmes jazzy comme sur le titre "The Out come" :

Les paroles poignantes de Vaughn Benjamin sont récités dans son propre style. Sa voix envoûtante résonne sur cet album résonne comme s'il chantait dans un tube.

"Chek Ya self" :
"Sed way" :
"Suffa Ra", "Broke Man Dan" , "Least of these" et "As Da Ga"...

  1. Who A Ga Do
  2. As Da Ga
  3. The Outcome
  4. Chek Ya Self
  5. Sed Way
  6. Suffa Ra
  7. Broke Man Dan
  8. Ass Ini
  9. Least Of These
  10. Ashan

25 avril 2006

Peter Tosh "Burial"

La vidéos de "Burial" de Peter tosh au festival de jazz de montreux en Suisse le Juillet 1979 :

les éthiopiques

Entre 1969 et 1975, le label éthiopien Amha Records publie cent-trois 45 tours et une douzaine de 33 tours, soit près de la moitié de la production discographique nationale. Depuis quelques années, Francis Falceto exhume ces trésors de la musique africaine dans la remarquable collection Ethiopiques. , la musique populaire éthiopienne, plus connue sous le nom d'éthio-jazz, était un mélange étonnant de swing, de soul et de blues du désert, mariage unique de la modernité avec les traditions millénaires des azmari, ces ménestrels ambulants abyssins.
"alémayéhu esheté" :est une des figures majeures du Swinging Addis, ainsi que "bèyènè girma":"ené bay manèsh"morceau extrait d'éthiopiques 8 : l'âge d'or de la musique éthiopienne. Chanteur et auteur-compositeur , Alèmayéhu fut un des premiers artistes à enregistrer en 1969 pour le jeune label Ahma Records. il est Surnommé l'Elvis éthiopien. l'artiste "yekermo sew":tiré de l'album "a man of experience and wisdom " - un album instrumental, c pas étonnant que cette musique est inspiré le cinéma : utilisé par jim jarmush pour son film "broken flowers".

24 avril 2006

hailé gébrésélassié

Hailé GEBRESELASSIE- endurance - du producteur Terrence Malick Le résultat de leur rencontre a donné un film de 84 minutes retraçant la vie du coureur africain, jusqu'à son triomphe d'Atlanta. Réalisée par Leslie Woodhead.Ce film raconte l'histoire vraie d'un champion olympique hors du commun. Haïlé Gebreselassié a tenu à interpréter son propre rôle,avec une vingtaine de membres de sa famille .Le film est sorti en 2000, 17 jours plus tard gébré a remporté sa deuxième médaille d'or à Sidney.

hailé gébrésélassié est né en éthiopie en 1973 à Arssi, sa spécialité est le 10000 m, il est double médaillé d'or aux jo d'atlanta et de Sidney, 8 foix champions du monde avec son éternel sourire. Il a battu 15 records du monde. C'est le recordman du monde du 5000m et 10000m. Invaincu sur 10000m de 1993 à 2001, sur 5000 de 1996 à 2000 et sur 3000 depuis 1994.
Et le plaisir de courir, vous y pensez? Votre vie a été rythmée par la course. Avez-vous, un jour, couru pour votre plaisir?
"Quand j'étais gosse, je courais sans arrêt. Il fallait que je coure pour aller à l'école, qui se trouvait à 10 kilomètres de mon village. Il me fallait aussi courir pour aller chercher l'eau dans la vallée voisine ou pour rassembler les vaches et les chèvres dans l'étable de la ferme familiale. En fait, j'ai appris à courir comme d'autres apprennent à marcher. J'ai toujours été obligé de courir pour vivre. Mais, curieusement, je ressens un immense plaisir quand je trottine. Oui, c'est ça... Physiquement, mes foulées me procurent un sentiment indescriptible de puissance. Comme si mon corps était envahi par une force qui partirait de la plante de mes pieds pour ensuite gonfler et remonter jusqu'à mon cerveau. En compétition, ce plaisir est atténué par les enjeux sportifs, mais, pendant les entraînements, je le ressens pleinement. C'est presque une drogue."HG

23 avril 2006

Bob Marley "Revelation Revolution"

Bob Marley "Revelation Revolution" :


Bambu Station presents Talkin' Roots 2



Bambu Station presents Talkin' Roots 2 :





Une compilation des ïles Vierges par Bambu Station Production sorti en 2005 avec les paroles dans le livret/cd. Sous la houlette I grade, Bambu Station et DJ Child assure un reggae résolument spirituel, apaisant et positif.

Ce projet est un must, c'est une collaboration entre Mt. Nebo et Project Groundation Massive d'Oakland. Il s'agit d'un double disque, "Talkin'roots volume 1" et "talkin Roots volume 2" enregistré live en mixtape à San Francisco au cours de la Talkin Roots Tour II à l'automne de 2005.

A se procurer chez Jahnhoy.

  1. Good Works - Tuff Lion

  2. Baggawire - Ijah Menelik

  3. Hold the Faith - Star Lion Family

  4. Never Change My Mind - Lady Passion

  5. Trod On - Jahman

  6. Dem No Tired - Danny I

  7. My Powaz - Pressure

  8. I Don't Know - Army

  9. Be With Me - Bashan

  10. Do Good - Ras Bumpa

  11. Battle Goes On - Ibednego

  12. Visionary Tools - Anhk Watep

  13. Haile I Selassie I - Black Culture

On y découvre des artistes tels Tuff Lion et son merveilleux touché à la guitare, Ijah Menelik, " Bashan ", Ankh Watep "Visionary tools", Ras Bumpa " Do good" :
Lady Passion avec "never change my mind" :
Jahman, Danny I, Pressure avec "my power, "Army" avec "I don't know" ,

Cette ïle regorge de talents encore méconnus et d'un style de reggae résolument moderne tout en nous plongeant dans les racines du livity rasta. Black Culture " Hailé Sélassié " :


Nasio Fontaine "Living in the positive"

Nasio fontaine "Living in the positive":

"Living in the positive" est sorti en septembre 2004 sur le label Higher love music, écrit et produit par ce grand artiste de l'île de la Dominique qu'est Nasio Fontaine, il a été produit au studio de Valhalla à New York. Nasio possède cette voix unique qui le place au tout premier plan dans les talents reggae du 21° siècle.
Nasio nous fait partager ses chants de song writter dans la pplus pure tradition du reggae Jamaicain.

Autant le dire de suite, c'est un excellent album qui commence par le nyahbinghi "living in the positive" :
il poursuit avec "African Spirit"
"Black and comely" , "New song","where we belong", :
"no love", "riding on", "Ithiopia"qui sont des titres vraiment efficace, au travers de paroles conscientes orchestré sur un roots reggae de qualité.

  1. Living In The Positive
  2. African Spirit
  3. Herb And Loving
  4. Dangerous
  5. Black And Comely
  6. New Song
  7. Where We Belong
  8. No Love
  9. Ithiopia
  10. Riding On
  11. Rise Up
  12. Wolf Catcher
  13. Under Attack

Nasio fontaine a quitté l'île de la Dominique pour l’île de St Martin dans les années 80. Il y enregistre ses premiers titres dans "Born To Be Free" en 1986 ainsi que "Babylon Is Falling" en 1990. "Reggae Power" en 1994 et son véritable premier album.

Cedric Congo Mython "Inna de yard"


Cédric Congo Myton "Inna de Yard" :
Les enregistrements "dans la cour" produit par Makasound sorti en 2005, nous offre cet opus de Cedric Mython, 9 titres en acoustiques enregistré dans les conditions Rastas, du "Yahbinghi" libéré par une des voix les plus spirituelles du reggae Jamaicain, celle du chanteur du mythique groupe the Congo.
Cedric Mython a commencé la musique dans les années 60, il est un dinausore, un elders de cette génération.
"Congo Ashanti" :
"Children crying", "Upon up the Gate of Zion", "Form a gang":
et bien sur "Forever Young" :
  1. Romeo & Juliet
  2. Congo Ashanti
  3. Children Crying
  4. Form a Gang
  5. Open Up the Gate Of Zion
  6. Yoyo
  7. Wisdom (aka Musical Foul)
  8. Forever Young
  9. Cock Mouth

Les musiciens de cet opus Inna de yard ne sont autre que l'inévitable guitariste Earl Chinna Smith dirige avec les ex-Skatalites Johnny Dizzy Moore et Leslie Samuels aux cuivres. Avec également Alphonso Craig qui est le parcussionniste de Sizzla, Lloyd Palmer au mélodica et Kush McAnuff à la batterie.

Des enregistrements acoustiques des percussions et des chants Rastas, cela parait évident, pourtant peu s'y sont frottés et le label Parisien Makasound fait office de précurseur en la matière, Jah bless.

Bob Marley "Forever Loving Jah"

Vidéos de Bob Marley "Forever Loving Jah" :

22 avril 2006

histoire de l'Ethiopie

Histoire de l'Ethiopie "l'oeuvre du temps" :

Collection les nouvelles d'Addis, écrit par Paul B. Henze, cliquez sur l'image pour le commander. l’auteur nous livre beaucoup d’informations sur la dernière partie du règne d' Haïle Sellassié et sur le régime militaire marxiste qui lui succéda.

don't kill the lion

ninive, chasse au lion dans le palais nord d'Assurbanipal - 668 av jc
Ninive fut l'une des villes les plus anciennes et les plus importantes de l'Assyrie antique. Autrefois sur le Tigre, elle se trouve aujourd'hui à un kilomètre environ à l'est du fleuve, juste en face de la ville moderne de Mossoul, dans le nord de l'Iraq. Selon la Bible, à l' époque de Yonah(ou
Jonas, environ 840,850 av notre ère, la ville comportait 120 000 hommes. La taille de la ville était estimée à trois jours de marche. Elle fut appelée la ville sanguinaire par un prophète hébreu du nom de Nahoum.
Ninive, « ce repaire, de lions. » (Nahum 2:12.)

18 avril 2006

le festival des suds



Si vous n'aviez pas de raison spéciale d'aller à Arles du 10 au 16 juillet vous en avez une maintenant : le festival de musique des suds avec cette année Omar sosa, Sambasunda,daniel melingo et Abaji notamment plus de 10 artistes de musiques du monde, dans le théâtre antique ( - 1s av jc ) autant dire un super festival dans un super cadre alors laissez vous tenter par l'appel des cigales pour écouter voir article ci dessous

daniel melingo

melingo en concert aus sudsMelingo, un personaje tanguero que viene del rock. fait étrangement penser à paolo conte en plus underground. ce dandy au charisme déjanté est arrivé au tango après bien des détours.
Né en Argentine en 1957, Daniel Melingo a appris la clarinette au conservatoire de Buenos Aires puis a suivi des études de musicologie et de composition à l’université. En 1978, fuyant la dictature militaire, il s’installe au Brésil et participe au groupe Agua de Milton Nascimento. Quatre ans plus tard il rentre dans son pays où il rejoint les forces vives du rock contestataire à travers les groupes Los Twist et Los Abuelos de la Nada (« Les Papys du néant »).
Au milieu des années 80, il part à Madrid, alors en pleine Movida. Il participe à cette énergie festive débridée en intégrant le groupe punk Torredos Muertos (« Toréadors morts »). Il y enregistre le disque « Lions in love » où rythmes funk et reggae se mêlent aux accents latino.
De retour à Buenos Aires dans la décennie suivante, il redécouvre les vertus du tango canaille aux poèmes chantés en lunfardo, l'argot des banlieues. Animateur de télévision, il milite pour ce retour aux sources et enregistre plusieurs albums « Tango bajos » en 98 et « Ufa » en 2003.
En 2004, le guitariste Eduardo Makarof, tiers argentin de Gotan Project, lui propose de rejoindre son label qui lui ouvre les portes d’une carrière européenne. Le public découvre alors ce dandy aux manières de comédien qui subjugue son auditoire par sa prestance et sa voix éraillée.clik aqui para escuchar : "noche tranfigurata" :

sambasunda

sambasunda, un groupe de musique indonésienne en concert aux suds. prenant pour base la vénérable tradition du gamelan, les jeunes indonésiens de sambasunda proposent une musique aussi éruptive que l’île de Java, d'ou ils sont issus. mariage de sonorités venues d'ailleurs à des pièces traditionnelles sans en trahir l'esprit . C’est au milieu des années 1990 qu’Ismet Ruchimat a formé ce groupe de dix-sept instrumentistes. "sabilulunga "

omar sosa

omar sosa en concert aux suds. Elevé dans la tradition Yoruba, Omar Sosa est né à Camagüey à Cuba le 10 avril 1965. Il entre à l’Ecole provinciale de Musique de Camagüey alors qu’il n’a que 5 ans. Il y passera 12 ans de sa vie puis part à la Havane pour travailler davantage les percussions. Extrêmement doué, il fonde son groupe « Tributo » avec lequel il part jouer pour les soldats pendant les guerres en Angola, au Congo et en Ethiopie…Le succès au piano, n’arrivera finalement que plus tard, lorsqu’en 1988, le chanteur cubain Vincente Feliu, lui demande de devenir son directeur artistique. Vient ensuite une nouvelle formation « Xl Talla extra », mais le pianiste et compositeur rêve d’autre chose. Il part s’installer en Equateur, et enchaîne différentes formations parfois comme percussionniste, parfois en tant que pianiste. Après s’être installé à San-Francisco, il enregistre en 1996, son album « Omar, Omar », dans lequel on trouve déjà sa patte et sa sensibilité, mêlant musique cubaine, rites de la santéria (le vaudou afro-cubain), ou encore jazz et slam en provenance des Etats-Unis.
sentir ... " sucesion en blanco" extrait de l'album " sentir "

don't kill the lion

DON'T KILL THE LION ou la 6°crise d'extinction des espèces Depuis les débuts de la vie , il y a 3,8 milliards d'années, notre cher cailloux terre a connu 5 crises qui se sont étalés sur des millions d'années. Nous vivons actuellement la 6 grande crise d'extinction des espèces, qui se compte en dizaines d'années ( voir en quelques siècles). Doit on rappeller que la dernière crise a eut lieu il y a 65 millions d'années et que se sont les dinausores qui en ont fait les frais ( au moins les hommes n'y été pour rien) . Les lions chassés pour leur fourures par les braconneurs , ou tués par les romains dans les arènes pour le grand cirque... extrait de l'album -man in the hills- "don't kill the lion " de burning spear:

Midnite "seek knowledge before vengeance"


Midnite "seek knowledge before vengeance" :
produit par Midnite sur l' Afrikan Roots Label, en juin 2002 à St. Croix (îles vierges dans les caraibes), l'album aété mixé à l'African dub label par Ron Benjamin.
Les titres de conscious reggae sont autant de signe d'élévation spirituelle, un intense reggae médidtatif, comme dand les titres " seek knowledge before vengeance", "Ras for a reason" :
"new life" écrit par Benjamin Vaughn pour la naissance de son fils, "late night ghetto", "jah ovah":
le nyahbinghi "kingdom trees":
"one shout"...
  1. Seek Knowledge Before Venegeance
  2. Ras For A Reason
  3. You Don't Know Me
  4. New Life
  5. Late Night Ghetto
  6. Dagger Man
  7. Urt
  8. in 8
  9. Jah Ovah
  10. Kingdom Trees
  11. That's On You (Owna Dirt)
  12. One Shout
  13. Weed Burn

Les musiciens de Midnite :

Le chanteur : Vaughn Benjamin , son frère Ron Benjamin au clavier, Abijah à la guitare, Phillip Merchant à la basse, et Hopkins à la batterie.

"See knowledge before vengeance" est un album qui possède des solides bases rythmiques, par dessus lesquelles vole la voix de Benjamin Vaughn,

"Sometime the bitter is a healing. Sometime the ground come like a ceiling.
Rasta bruk it down low to build it high, until them site up tafari" Midnite.

Pour tous ce qui pensent que le roots reggae est mort, méfiez-vous, voici les racines d'un nouveau monde rasta. L'aube de Midnite est venu.

"I and I rasta for a reason, I rastafari for a rebel cause"Midnite.

Dictionnaire Français-Ahmarique

Dicitionnaire Français-Ahmarique :

disponible sur le site des nouvelles d'Addis, cliquez sur l'image (dicionnaire) pour le commander.
Un dictionnaire utile pour ceux qui souhaitent apprendre l'Ethiopien, il faut néamoins faire l'effort préalable d'apprendre l'alphabet Ethiopien.
Cela faisait très longtempsque l'on attendait un dictionnaire Français-Ahmarique, en effet le dernier datant de 1929 n'était plus disponible depuis longtemps.
A noter qu'il y a un autre dictionnaire Ahmarique-Français disponible aux nouvelles d'Addis également.

Geoman Midnite Branch I

Midnite Branch I "Geoman" :
Sorti en 2003 sur le label I grade records, du graphisme de la pochette jusqu'à chaque note et en passant par chaque mot, la vibration Midnite est enière : Rastafari.
Midnite Branch I : "People Iz I" :
15 titres et compositions de Roots organiques, Vaughn Benjamin, Philip Merchant, Dion Hopkins, avec un featuring de Pressure et Dread Ites.
"Crown Aim ", "People Iz I", "Powaz ov weed", "All are U" :

"Know" , "Doan Daly", "Poze arf"...
  1. Crown Aim
  2. M Street
  3. Powaz Ov Weed
  4. All Are U
  5. People Iz I
  6. The Valyou
  7. Nachral
  8. Plureal
  9. Jah In Dem (With Dread Ites & Pressure)
  10. Known
  11. Up Together
  12. Doan Daly
  13. Feel
  14. Poze Arf15. Inight
Midnite Branch I est une ramification de Midnite créé par le chanteur Vaughn Benjamin et des musiciens de Sainte-Croix et Phillip Merchant Dion Hopkins.
Geoman leur 2° album fait suite à "The Cipheraw" leur premier opus.
Midnite Branch I : "Know" :

welcome to jamrock

damien jr. gong marley est le plus jeune fils de Bob Marley, et de Cindy Breakspeare , une top model jamaicaine qui fut élu miss monde en 1976.
certes moins célèbre que son père, issu d'une famille de musicien, il en assume l'héritage avec la sortie de " welcome to jamrock " :.
il est plutôt chanteur ragga mais dans une vibe roots reggae et une voix dont on sait d'ou elle vient.
Né en Jamaïque né le 21 juillet 1978, il sort en 1996 son premier album, " Mr. Marley ", produit par son frère Stephen. En 2001, il sort " Halfway Tree ", est élu Meilleur Album Reggae aux Grammy Awards. il aborde, loin des préoccupations commerciales, la pauvreté et la violence qui dévastent la Jamaïque.

les Arawaks

Les indiens Arawaks originaire du bassin de l'Amazonie (Vénézuela) arrivent dans les Antilles, au 4°siècle.Ils peuples Cuba la Jamaique ...C'était un peuple paisible, sédentaire, très évolué, pacifiste et très hospitalier. le mot jamaica vient des arawaks xaymaca : pays des sources. ( haiti aussi vient des Arawaks: ayti) Les mots canoe et hamac, qu'ils ont d'ailleurs inventés nous viennent d'eux. les Karaibs, sont des peuples de guerriers indiens redoutables qui chassent et exterminent beaucoup d'arawaks lors de leur conquête des Antilles. Karaib ou karib veut dire homme fort homme, guerrier.

en 1494 xaymaca est découverte par Christophe Colomb, maladies mauvais traitement, extermination massive et suicide sont les traitements infligés aux arawaks quasiment disparus 10 ans après le premier contact.

Burning spear le 1 juin à paris

winston rodney est né à saint ann bay, en jamaique. il prend le nom de burning spear en hommage au président du kénya, jomo kenyatta, dont c'était le surnom. il est un artiste majeur de la scène reggae jamaïcaine. c'est bob marley qui va l'introduire au studio one de coxsone dood où il va faire ses premières armes en 1969 avec notamment l'album Burning Spear. puis en 1975, il va rentrer chez Island record où il va enregistrer son célèbre album "Marcus Garvey". il crée par la suite son propre label " spear ", et en 1976 parait l'album "man in the hills". après la mort de bob marley, il reste le seul à s'imposer, tournée et enregistrement se succèdent pour le vieux lion jamaicain, depuis son premier album en 69, l'homme a enregistré plus d'une trentaine de vinyl, des classiques du reggae roots et rasta.
Burning Spear: -"Je savais que je construisais quelque chose et que c'était un travail de longue haleine.Les choses mettent toujours du temps à se mettre en route.
Bob Marley était déjà là avant que je commence. Il était de la paroisse de Sainte Anne, comme moi, et c'est là que je l'avais rencontré. On parlait de musique, des racines, de notre culture, de Rastafari et tout ça. Et quand j'ai demandé à Bob comment démarrer dans le métier, il m'a parlé de Studio One et m'a dit d'aller les voir.
Coxsone, c'était un peu comme une école pour nous tous. On apprenait énormément de choses sur le plan musical, là-bas. Mais quoiqu'on fasse pour Studio One, on n'était jamais vraiment payé, et on devait se débrouiller tout seul, mais on s'en fichait et ons'en fichait et on continuait de trainer là à faire ce qu'on devait faire. C'est comme ça qu'on est devenu internationaux aujourd'hui. " winston rodney, interview tiré de trax- arte.
Qu’est-ce que Rasta pour toi ?C'est toute ma vie. Le rastafarisme est un mode de vie, une conception, un concept. Pour moi, il n'y a pas d'autres façons pour vivre sa vie que de pratiquer sa foi le plus honnêtement possible, avec ses valeurs... Parle-nous de Marcus Garvey Mon message à son propos est toujours le même. Il y a tant de choses à expliquer au sujet de sa philosophie. Aujourd'hui, on devrait plus apprendre sur ce qu'il a fait, ce pour quoi il s'est battu, ses convictions, et la direction qu'il a prise. C'était une personne exceptionnelle. Il faisait ce qu'il disait, et disait ce qu'il faisait. Bien sûr, il venait de Jamaïque. Il est parti aux USA travailler et il y a vu les conditions et la vie des gens. Il a décidé de lutter contre le système et de mobiliser les gens pour accomplir ce en quoi il croyait. Mais ce système lui a mis des bâtons dans les roues et il n'a malheureusement pu accomplir sa mission. Comment définirais-tu Babylone ? Babylone est un système. C'est les choses que certaines personnes essaient de faire, d'une manière générale, contre d'autres gens. Le terme liberté revient souvent dans tes chansons…C'est très difficile d'être libre. Mais la liberté est la clé. Être libre c'est être heureux. C'est la vie. Ma musique c'est la liberté. I & I c'est la liberté. Mon esprit, mon inspiration, tout ce qui a trait à ma musique est libre. Je veux juste faire de la musique et pour cela il faut être libre. interview tiré de reggae.fr .
extrait du film " rockers" , burnings chant cette chanson au bord de l'eau pour réconforter son ami : " jah nuh dead" :

Patrice " Ancient spirit " le roots reggae n'est pas mort

Patrice "ancient spirit" :
Du pure reggae roots, avec un style musical naturellement métissé, patrice est Fils d’une mère allemande et d’un père sierra-léonais: l’écrivain Gaston Bart Williams. reggae, soul, blues, la musique de Patrice ne reste jamais figée.
"Ancient spirit", dont est extrait "shine on my way"s'est vendu à près de 30000 exemplaires . de son vrai nom, Bart-Williams est né le 09 juillet 1979 près de Cologne, le jour de la disparition de son grand-père, ce qui lui a valu d’être nommé Babatunde, « le retour du vieux » en Haoussa.en clair, sa musique est marqué par le reggae mais ne s'y résume pas, patrice on line.
écouttez également:"mind slave" extrait de son tout dernier album:

Mabraq 4


Mabraq journal rasta :



Le volume 4 du Mabraq sorti le mois d'avril 2006, à télécharger en cliquant sur l'image ci-dessous:














Mabraq 3



Mabraq journal rasta :


Le 3 ° numéro de Mabraq sorti en mars 2006 à télécharger en cliquant sur l'image en bas :

Mabraq 2

Mabraq journal rasta :

Le n° 2 de Mabraq sorti en février 2006.

à télécharger ici en cliquant sur l'image ci-dessous :



Mabraq : Journal rasta




Mabraq : Journal rasta francophone gratuit






Le Premier numéro de Mabraq "tonnerre en amharique" .

Le numéro 1 est sorti en janvier 2006.

























"Education is the Key"









Le téléchargement, la diffusion, la reproduction, sont libres de droits donc ne vous gênez pas !

Mais ne le vendez pas !



Pour télécharger le premier numéro de Mabraq, cliquez sur l'image en dessous :



mabraq

17 avril 2006

Roots and Culture


Roots and Culture :



reggae webzine and musical History



Blessing love to the most High


bienvenue dans Roots and Culture,


le site du Roots Reggae.


Jah bless web's travellers


Rechercher dans Roots and Culture

Education is the key